Mine d'Art

Informations utiles à savoir sur l’assurance décennale

L’assurance décennale s’impose comme une obligation pour certains professionnels. Elle s’adresse notamment aux professionnels du bâtiment. Cette garantie constitue une couverture adaptée à de multiples dommages. Avant d’y souscrire, il vaut mieux s’informer sur le sujet. Connaitre les défauts de construction pris en charge par cette assurance et les corps de métier concernés vous sera également utile.

Les cibles de l’assurance décennale

D’après le site Assurément Pro, l’assurance décennale, souvent écourtée « la décennale », constitue une obligation assurantielle pour certains professionnels. Ceux-ci incluent les agents et artisans qui participent, de près ou de loin, à un chantier. Il y a aussi les individus et structures qui se chargent de la phase de conception d’une construction. Il s’agit là des cabinets d’architecte, des bureaux d’étude, du lotisseur ou encore de l’ingénieur-conseil.

Mis à part cela, les autres professionnels qui apportent leur contribution à la construction sont également concernés par ce type de contrat. Tel est, par exemple, le cas du maçon, du charpentier, du couvreur…

La décennale : une assurance obligatoire, mais pratique

L’assurance décennale est obligatoire pour les divers professionnels qui prennent en charge la conception et la construction d’un édifice. On peut mentionner les architectes, les maçons et bien d’autres encore.

Certes, cette garantie constitue un impératif. Toutefois, elle s’accompagne de certains avantages pratiques. Cette formule couvre les défauts de construction résultant d’une erreur commise par l’un des agents participant au chantier. Elle prend en charge les anomalies rendant le bâtiment impropre à sa destination. La durée de validité de ce contrat, comme l’indique son appellation, est de 10 ans.